Reconnaissez votre vrai nom !

Publié le par La Lettre d'Amour du Père

         Reconnaissez votre vrai nom  !
 

   "Si quelqu'un est en Christ ,il est une nouvelle création . "

  Les autres peuvent vous donner le nom qu'ils veulent,seul Dieu sait qui vous êtes vraiment,et ,si vous L'en laissez libre ,Il vous révélera votre véritable identité.Que vous vous sentiez victime de la vie ou plutôt cynique et malveillant,rien ne vous oblige à continuer à vivre ainsi.Si quelqu'un est en Christ ,il devient une nouvelle personne.Et quand  " l'accusateur " (Apocalypse 12.10 )vient frapper à votre porte,ne le laissez pas entrer :dites-lui qu'il s'est trompé de porte.Il n'y a plus personne de ce nom à cette adresse.Résistez à ses tentatives,car s'il peut vous cataloguer selon ses critères,il aura vite fait de vous contrôler à 100%.

    Connaissez-vous les vrais nom des trois hébreux qui furent jetés dans la fournaise ardente ?

       Hanania =Jéhovah est miséricordieux.
       Mischael =Qui est semblable  à Dieu ?
       Azaria =Dieu m'a aidé.

Qui leur avait donné des noms différents?Un roi paîen appelé Nabucodonosor,qui les avait affublés des noms de Shadrach Meshach et Abednego,le nom de trois dieux paîens !Mais le croiriez-vous ?Il n'y a rien de tel que les épreuves pour mettre en évidence votre identité véritable .Ce vieux roi paîen pouvait changer leurs noms,mais pas leur identité profonde.

      En sortant ,un à un ,indemnes de la fournaise,les trois jeunes hommes ont annoncé : "Jéhovah est miséricordieux ", "Qui est semblable à Dieu ? "et Dieu m'a aidé " !On peut vous appeler de tous les noms possibles ,mais rien ne changera l'identité que Dieu vous a donnée.N'oubliez jamais cela.
 
       Refusez d'endosser à nouveau les guenilles de votre passé,ainsi que les opinions des autres à votre sujet.Assumez plutôt avec fierté l'identité que Dieu vous a accordée,et rejetez celle de votre passé.Dieu Lui-même a dit que "vous étiez une nouvelle créature. "

Bob Gass

Publié dans EDIFICATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article