Quand votre désert devient un refuge

Publié le par La Lettre d'Amour du Père

Quand votre désert devient un refuge 

"Les Gadites se détachèrent pour passer à David dans la forteresse du désert." 1 Chroniques 12.8

Vous avez toujours considéré vos périodes de désert comme une épreuve, une difficulté qui vous coûte, une souffrance ; et si vous n'aviez pas compris que votre période de désert est une occasion de vous mettre en sécurité ? Si vous deviez accepter maintenant que cette période de désert affectif, moral, professionnel, spirituel, physique n'est pas là pour vous tuer, vous détruire, mais pour vous protéger, que feriez-vous ?


"Le désert est notre sécurité, nous n'y mourrons pas, mais nous y deviendrons meilleurs " !David avait compris depuis bien longtemps que les déserts par lesquels Dieu le faisait passer étaient une chance pour sa vie ; il ne comprenait pas toujours pourquoi, il n'avait pas toujours les explications, il ignorait même l'importance exacte des circonstances de vie qui étaient les siennes, mais sa foi en son Dieu l'amenait à lui faire toute confiance !

Les Gadites vont rejoindre David au désert, dans la forteresse du désert ! Ils ne vont pas trouver ça trop difficile. David avait réussi à communiquer sa mentalité, sa vision à ceux et celles qui l'entouraient, à savoir : "Le désert est notre sécurité, nous n'y mourrons pas, mais nous y deviendrons meilleurs " !

Vous avez le droit de vous plaindre de la dureté et de la longueur de votre désert ; mais vous pouvez aussi choisir la voie de la foi confiante, c'est-à-dire : "Seigneur je ne comprends pas pourquoi c'est si long, si difficile ; je ne sais pas tout ; je souffre, mais je te fais confiance ; si moi je ne sais pas ce que tu fais avec moi, toi tu sais bien ce que tu fais dans ma vie " !

Une confession de foi pour aujourd'hui

Seigneur, je te fais confiance ; mon désert me semble trop long, mais je crois que tu m'as placé dans la forteresse du désert, non pas pour que j'y meure, mais pour que je vive. Amen.

Samuel Foucart

Publié dans SOUFFRANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article