Notre Dieu Sauveur ...veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité

Publié le par La Lettre d'Amour du Père

Notre Dieu Sauveur ...veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la connaissance de la vérité.   Timothée 2.3-4
 ( Jésus dit à son Père : ) Sanctifie-les par la vérité : ta Parole est la vérité.  Jean 17.17

A chacun sa vérité ?
  " J'ai ma vérité, mon opinion...elles valent bien celles des autres ! " S'il suffisait d'être sincère et convaincu pour être dans le vrai, nous pourrions bien dire : " A chacun sa vérité. Pourquoi les uns auraient-ils raison et les autres tort ? " Mais si nous recevons ce qui nous est révélé par Dieu, alors nous soumettons toute opinion   à sa Parole.
     A chacun sa vérité ? Non, notre vie a un sens, et il y a une vérité à saisir, une vérité qui nous dépasse, qui vient de Dieu. Ne l'avez-vous pas perçu, même si l'agitation ambiante ou aussi nos propres raisonnements nous empêchent d'en prendre conscience ?
      Ce dont l'homme a besoin au 21 e siècle, c'est de s'arrêterpour écouter la voix de Dieu. Qu'est-ce qui peut assurer à l'homme la vraie connaissance et la liberté de l'esprit ?Ni la libération des passions, ni même la tentative d'évasion spirituelle offerte par les philosophes médiatives. L'homme n'a pas besoin d'une nouvelle expérience qui lui donnerait une dimension supérieur, car cette dimension il la possède déjà: il a été créé pour vivre en relation avec Dieu lui-même. En regardant à Dieu, il reçoit la vraie lumière, celle qui " illumine tout homme " . Cette lumière, d'un côté nous condamne parce qu'elle nous fait voir notre état de pêcheurs, et de l'autre, fait briller sur nous la grâce et la miséricorde divines. Jésus, le fils de Dieu, est venu sur la terre pour nous la faire connaître. Il disait lui-même à son Père : " Ta Parole est la vérité " . Elle n'a pas changé. Elle " demeure éternellement " ( 1 Pierre 1.25 ) .

Extrait de la Bonne Semence


Publié dans LE SALUT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article