Le peuple poussera un grand cri... et les murs de la ville tomberont. "

Publié le par La Lettre d'Amour du Père

 

Criez !
 " Le peuple poussera un grand cri... et les murs de la ville tomberont. "

     Etes-vous au coeur d'une bataille que vous avez peur de perdre ? Sur qui vous appuyez-vous ?Sur Dieu ou sur vous même? Alors que le peuple d'Israêl devait faire face aux armées d'Ammon, de Moab et de Mont Séir, alliées pour les détruire, Dieu leur affirma : " Ce n'est pas votre combat, mais celui de Dieu... " (2 Chroniques 20.15 ).
 Et Dieu n'a jamais encore perdu la moindre bataille ! Il dit un jour à Josué : " J'ai livré Jéricho entre tes mains... " ( Josué 6.2 ). Remarquez qu'Il n'a pas dit : " Je vais te livrer Jéricho... " ou encore " Je pourrais livrer Jéricho entre tes mains... " Il avait déjà livré la ville entre les mains de Son peuple qui n'avait qu'une chose à faire : agir en conséquence !Mais la question qui se posait alors était : de quelle manière ? Et Dieu leur fournit la réponse : " Poussez des cris ! " Josué expliqua aux Israélites: " Quand vous entendrez le son du cor, tout le peuple poussera une grande clameur. Alors, le rempart de la ville s'écroulera... et le peuple montera tout droit devant " ( Josué 6.5 ).
      N'importe quelle personne douée de bon sensrefusera l'idée qu'un simple cri, si puissant soit-il, puisse abattre les fortifications d'une ville puissante. Mais cette clameur n'était pas un simple cri ! C'était un cri de foi ancré dans la promesse que Dieu avait faite à Israêl. Même si les chances de victoire étaient quasi nulles, lorsque les enfants d'Israêlse mirent à cier Dieu répondit en faisant s'écrouler les murs de la ville et en ouvrant les portes qui menaient à la Terre Promise !.
       Si vous cherchez une porte pour vous en sortir et que vous ne voyez qu'un solide mur de briques, vous n'avez aucune envie de crier victoire, n'est-ce pas ? Et pourtant, c'est ce que vous devez faire, car
1- Le cri de la louange conduit toujours à la victoire. 2- Il confirme votre foi. 3- Il fait peur à l'ennemi et lui enlève ses deux meilleurs armes: le doute et le découragement. 4- L'obéissance mène toujours à des résultats positifs, même si vous ne comprenez pas ce que Dieu vous demande. Criez donc, car la victoire vous appartiens !
 
Bob Gass

Publié dans EDIFICATION

Commenter cet article