Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aimé et être aimé

Publié le par La Lettre d'Amour du Père

Aimé et être aimé
 

 

Être aimé est plus fondamental qu'aimer. Il est curieux d'affirmer cela alors qu'on insiste tellement sur la grandeur de l'amour et sur la nécessité de le semer autour de nous. Avant de donner de l'amour, nous devons en recevoir et se savoir aimé est une aspiration foncière du cœur humain. On sait à quelles hauteurs peuvent atteindre des personnes qui se savent aimées dans leur milieu.

On connaît les prouesses de dépassement auxquelles se livrent des enfants qui sentent la chaleur de l'amour de leurs parents. Et que dire de ces vieillards qui incarnent la sérénité et le calme du soir autour d'eux parce qu'ils se sentent véritablement aimés. Ils n'ont pas l'impression que leur existence est inutile.

Pourtant, par quoi sont baignés les premiers instants de notre vie sinon par des témoignages d'amour. La mère qui reçoit son bébé naissant dans ses bras lui prodigue déjà un premier message d'amour. L'enfant ne peut lui répondre. Il n'est pas encore assez conscient pour le faire. Mais s'il ne recevait pas ces marques d'amour, ces baisers frénétiques, ces élans chaleureux qui caractérisent tout premier contact avec un nouveau-né, il s'en ressentirait toute sa vie. Les psychologues nous expliquent comment quelqu'un qui n'a pas reçu sa portion d'amour au matin de son arrivée peut mener une existence froide, distante, sans amour.

Jésus n'a-t-il pas fait du grand commandement de l'amour le premier de ses commandements ? Et n'est-ce pas l'Apôtre Jean qui dit que : Dieu est Amour ; il est d'abord cela et toute son action est dirigée par l'amour.

Il faut bien le dire : se laisser aimer est peut-être plus difficile que d'aimer. Pourquoi ? Sans doute parce qu'on ne veut pas être redevable aux autres du bonheur qu'ils nous prodiguent. Si l'on veut que l'amour fleurisse autour de soi, pourquoi ne pas faire comme l'enfant, se laisser aimer sans fausse honte et avec joie : d'abord et avant tout par Dieu lui-même.

Autour de nous, beaucoup de personnes considèrent qu’ils savent aimer et comprendre les autres. Pourtant l’amour selon le monde est souvent fait de conciliations et de mensonges, ou bien se résume au simple attachement à une personne ou encore cache une recherche de bonheur personnel.
Jésus révèle à ses disciples que l’on apprend à aimer en aimant Dieu le premier. L’amour vrai a sa source en Dieu et doit être porteur du souci de Dieu pour l’autre.
« L’amour devient soin de l’autre et pour l’autre. Il ne se cherche plus lui-même, il cherche au contraire le bien de l’être aimé : il devient renoncement, il est prêt au sacrifice, il le recherche même. ». Jésus nous apprend à aimer, comme ce serait beau si chacun prêtait attention aux petits détails de la vie quotidienne de ses proches.

  • Comment savoir et voir que Dieu m’aime ?

La Bible nous révèle un des plus beaux versets de l'amour de Dieu : « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3:16).
De même, si tu ne connais pas Dieu, si tu n’as jamais fait l’expérience d’une rencontre personnelle avec Dieu par Jésus-Christ, comment peux-tu savoir ce qu’il fait pour toi ? Même si tu crois en son existence, tu ne peux expérimenter son amour, car l’amour suppose une relation, un dialogue, une connivence.

Ainsi, pour savoir si Dieu t’aime, pour le voir concrètement, pour réaliser en quoi consiste son amour pour toi, le premier pas est de renouer le contact avec Lui.
Durant son ministère terrestre Jésus a montré combien Dieu le Père nous aime. Il allait à la rencontre de tous, sans distinction de race ou de situation de vie. Il ne rejetait ni ne méprisait personne. Il aimait chacun parce que Dieu nous accepte tels que nous sommes, quoi que nous ayons fait ou dit.

Mais Dieu nous aime plus que tout. Il ne veut pas que nous restions esclave du péché, au contraire, il désire que nous le connaissions personnellement et que nous soyons délivrés de l’emprise du péché. Il désire nous donner la vie éternelle, une vie d’intimité dans son amour, qui commence ici-bas et se prolongera dans l’éternité.
A cause de son amour, il a choisi de nous sauver et de prendre sur lui nos fautes, notre péché et notre mort « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » (Rom 5:8).

Cet amour de Dieu est offert à tout homme qui l'accueille en son cœur. Pour cela, il est nécessaire de garder avec respect toute Parole de Dieu et de la mettre en pratique. Alors cette Parole produira en vous son fruit et vous donnera la joie de vous savoir aimé de Dieu. Croire en Dieu, c'est accorder sa vie sur sa Parole.

Heureux donc celui qui découvre tout l'amour de Dieu pour lui. Comment ne pas fondre devant le Père qui nous donne un tel Sauveur pour nous faire parvenir tout contre son Cœur. La Bible dit « Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu et nous le sommes.... » (1Jean 3:1).

  • Jésus nous demande d'aimer notre prochain

Dans la Bible, le cœur ne désigne pas l’affectivité, le sentiment, mais le centre de la personne, de ses décisions, de ses projets. La foi n’est pas un battement de cœur sentimental. Aimer, c’est un choix, l’amour est la raison suprême de la vie, tout doit être conduit dans nos vies par l'amour, elle doit être la logique même de nos choix et de nos engagements. Jésus nous a demandé d’aimer notre prochain comme nous-même, en ce sens l’amour chrétien va très loin et même jusqu’à l’amour de nos ennemis ! Alors nous comprenons mieux pourquoi Jésus nous présente l’amour comme un commandement. Il faut le vouloir pour aimer vraiment. Cela ne vient pas tout seul, il faut apprendre, il faut le désirer.

L’amour est aussi un commandement parce qu’il n’y a pas d’alternative à aimer. Nous sommes faits pour cela, si nous ne le vivons pas, nous ratons notre cible, nous ratons notre raison d’être. Alors qu’est-ce que c’est qu’aimer ? C’est vivre la vie même de Dieu : « Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu, car Dieu est amour. » (1 Jean :4.8). C’est aussi simple que cela et c’est justement parce que c’est simple que nous avons du mal à comprendre, nous qui cherchons toujours des choses compliquées. Aimer, c’est la vie même de Dieu dans toute sa dimension, mais c'est aussi un don, il est impossible d’aimer sans avoir été aimé. La Bonne nouvelle est que ce don est toujours proposé. L’amour de Dieu n’est jamais refusé. A nous de le lui demander, à nous de l’accueillir, à nous de le mettre en pratique, à nous de le découvrir et de nous en émerveiller en le vivant concrètement, à nous de vérifier que cela marche et que c’est vrai !

Publié dans AMOUR

Commenter cet article